lundi 10 octobre 2016

Méthodologie de l'étude de documents

L'étude de documents est un exercice délicat car la plupart des élèves ont tendance à disserter, c'est à dire à placer toutes leurs connaissances du cours, sans vraiment utiliser les documents.

La difficulté consiste aussi à adapter la consigne au cas particulier que constitue chaque document.

1ère étape : lire et comprendre la consigne.
 - Il faut la suivre à la lettre.
 - Chaque terme est important, y compris les mots de liaison. Ne pas hésiter à les souligner.
 - Faire attention aux singuliers et aux pluriels.

2ème étape : le brouillon (en quelques minutes)
Sous forme de tableau :
- Présenter le ou les documents (nature, auteur, titre, date)
- Préciser le contexte de création
- Identifier le sens général du ou des documents
- S'il y a lieu, relever les thèmes communs et les différences
- Dégager l'intérêt (l'apport) et les limites du ou des documents.

Noter les premières idées de problématiques et de plans.

3ème étape : Rédaction de l'introduction (directement sur la copie)
C'est une étape essentielle qu'il ne faut surtout pas bâcler ! Elle détermine la qualité de l'ensemble du devoir.
- Rédigez une phrase d'accroche.
- Présentez ensuite les documents, ainsi que les auteurs.
- Précisez le contexte de leur publication et l'intérêt de les confronter.
- Rédiger une problématique en fonction de la consigne donnée sous cette forme : "En quoi les documents..."
- Annoncer le plan de manière rédigée. Vous devez autant que possible adopter le plan suggéré par la consigne.

ATTENTION ! Ne jamais commencer l'étude des documents en introduction.

4ème étape : Le développement.
 - Vous devez organiser vos parties conformément à votre annonce de plan.
 - Partez toujours des documents (citations, références, calculs...) pour expliquer chaque élément relevé à l'aide des connaissances du cours (et non pas l'inverse !)
- Il ne faut jamais perdre de vue les documents sous peine de tomber dans le hors-sujet et la dissertation.

Erreurs à éviter :
- L'étude ne doit pas être linéaire : le plan est organisé autour de grands thèmes qui ne correspondent pas forcément au plan du document.
- La paraphrase : elle consiste à répéter sous une autre forme ce que dit l'auteur sans rien expliquer.
- La dissertation : cela consiste à dire tout ce que l'on sait sur les thèmes évoqués sans tenir compte des documents, autrement dit à faire une composition à la place d'une étude de documents. Même si l'élève connait bien son cours, ce n'est pas ce qui est demandé !

5ème étape : la conclusion.
C'est une brève synthèse des principaux arguments et la réponse définitive à la problématique
Une ouverture n'est pas nécessaire.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire